massage mains montpellier monmassagereconnexion

Tout ce que vous devez savoir sur mon attachement aux massages

L’envie de masser laissée de côté

La toute première fois que j’ai pensé aux massages comme activité professionnelle, j’avais 15 ans. A ce moment-là, je n’ai pas écouté cet appel et j’ai continué le lycée jusqu’au Bac. Le stress que ça a généré en moi m’a rendue malade, littéralement, et a déclenché une maladie auto-immune chronique.

Pendant plusieurs années, j’ai vécu sans trop m’en soucier et sans réaliser ce que ça impliquait réellement. Je prenais le traitement sans me poser de questions. 

 

De la maladie au prendre soin de soi

questionnement

Et un jour, dans une période de stress intense liée à mon travail, les symptômes ne passaient pas malgré les médicaments. Le traitement a donc été renforcé ce qui m’a fait peur et a créé comme un électrochoc en moi : JE NE VEUX PAS VIVRE AVEC DES MÉDICAMENTS TOUTE MA VIE !!!!!! 

La médecine, à ce moment-là, ne savait pas tellement d’où venait cette maladie, ni comment la guérir. Je crois que c’est plus ou moins toujours le cas.

Maladie auto-immune ??? J’ai réalisé que ça venait de moi, c’était donc à moi de me guérir et je ne pouvais pas rester sans rien faire.

Maladie chronique ? ça signifie que ça se répète. Est-ce que ça pourrait être comme les expériences de la vie qui se répètent jusqu’à ce que nous ayons compris ? Est-ce que mon corps m’envoie de signaux d’alerte ? 🤨

 

A ce moment là, je travaillais dans l’agro-alimentaire, ce qui m’a fait rapidement prendre conscience des produits néfastes que je mangeais sans le savoir. Je suis aussi devenue végétarienne, ce qui était peu pratiqué à ce moment-là et donc ça m’a obligé à trouver des alternatives. 

Et petit à petit, ça s’est étendu à tous les domaines : produits ménagers, produits cosmétiques, tout y est passé. J’ai découvert toutes les alternatives naturelles qui existaient. Cela semblait tellement évident et plus simple que les loooongues listes de composants. Ma conscience environnementale s’est aussi développée par ce biais parce que des produits simples qui sont meilleurs pour l’Homme sont aussi bien souvent plus respectueux pour la Terre.

bien-être montpellier

En parallèle, j’ai découvert et je me suis intéressée au développement personnel, à la respiration, la méditation, au yoga, etc. car je sentais bien qu’une part de la solution viendrait de moi.

Ne vous fiez pas à la photo, ce n’est pas moi ! 😂 Et surtout ne voyez rien de parfait dans tout ça, car la théorie est simple à apprendre, la mise en pratique est beaucoup plus complexe ! Et comme beaucoup de choses, cela nécessite de nombreux allers-retours, des approfondissements, des expériences… Il y a beaucoup à apprendre ou réapprendre !

 

Le point de retournement professionnel

Professionnellement, j’ai repris des études, j’ai changé de métier, je cherchais à me rapprocher de mes valeurs. J’ai finalement trouvé un emploi qui correspondait sur beaucoup de points à ce que je cherchais : développement durable, projet territorial collectif, développement d’une alimentation durable et de qualité pour tous etc. sur le papier ça avait l’air parfait. J’y ai mis tout mon cœur, mon énergie et mon stress… jusqu’à frôler le burn-out.

 

Par hasard ou non, cet été là, on m’a parlé d’une formation de massages…C’est alors (re)devenu une évidence !

L’idée ne m’avait jamais vraiment quitté depuis mes 15 ans. Et elle revenait plus ou moins consciemment depuis un séjour en Indonésie où j’ai découvert le massage comme outil simple, du quotidien.

Je vous en parlerai bientôt. 😉

 

Ma vision du massage

Par les états et les maladies que j’ai traversé, j’ai découvert la puissance du mental, la médecine holistique, l’importance d’être connecté à son corps, au toucher. 

 

Les émotions se logent dans notre corps, si elles ne sont pas évacuées au fur et à mesure, les maux et les maladies se créent.  Il me paraît donc fondamental de prendre soin de notre corps et de notre tête régulièrement, par le mouvement, les étirements et la libération des tensions, comme des déchets qu’on ne souhaite pas accumuler en nous. Le massage est une réponse à cela pour se sentir mieux. Et si avec mes mains je peux aider une personne à se sentir mieux dans son corps, dans sa tête et dans son être alors ce sera une petite graine d’amour de semée. Car si on regarde l’unité qui nous lie plutôt que les différences qui nous séparent, alors il est possible d’imaginer que chaque action que nous faisons, chaque pensée que nous avons, peut influencer notre quotidien et par extension, notre monde. Les massages sont donc ma contribution pour diffuser plus d’amour et de bienveillance dans ce monde.

massage dos monmassagereconnexion

3 réflexions sur “Tout ce que vous devez savoir sur mon attachement aux massages”

  1. Merci beaucoup pour cet article Hélène. Pendant des années, j’ai cru que les massages étaient un « luxe ». Et c’est important de briser cette croyance. Les massages font tellement de bien au corps et au moral qu’ils pourraient (devraient ?) même faire partie de notre hygiène de vie.

    1. C’est tout à fait ça ! Le massage est un outil de soin du quotidien pour déloger au fur et à mesure les tensions ou les blocages (plutôt que d’attendre que le corps lance les alertes plus lourdes).
      En France, un travail est fait pour déjà faire reconnaître la profession, notamment avec le titre RNCP de Praticien en massages de bien-être et aussi montrer l’efficacité des massages sur tout un tas de situations pour qu’ils puissent un jour être remboursés. Ce n’est pas gagné mais certaines mutuelles commencent déjà à les prendre en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *