massage en pression du dos

Massothérapeute et Praticienne en massages de bien-être à Montpellier : Comprendre ces professions et leurs bienfaits pour votre santé et votre bien-être

Avec ma formation, j’ai découvert les termes de « Massothérapeute » et de « Praticien en massages de bien-être« , qui m’étaient jusqu’alors inconnus. Depuis que j’exerce, j’ai constaté à Montpellier différentes interprétations de ces termes, ne correspondant pas toujours à ma propre définition voire parfois s’en éloignant beaucoup ce qui, je dois dire, me gêne un peu.

Ainsi, dans cet article, je souhaite apporter un éclairage sur ces professions mal connues, ou du moins en partager ma vision à leur égard.

 

 

1. Les différents types de massages : Découvrez les nuances et les spécificités des différentes techniques de massage

 

En France, le massage bien-être n’est pas soumis à une réglementation spécifique, ce qui permet à toute personne, formée ou non, de proposer des massages. Par ailleurs, le massage est également utilisé par des professions reconnues telles que les kinésithérapeutes et les esthéticiens, ces derniers ayant mis en place des certifications spécifiques en matière de massages bien-être, notamment CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) SPA praticien et SPA Manager.

Ainsi, le domaine du massage englobe une diversité de professionnels allant de ceux qui pratiquent exclusivement l’activité à ceux qui pratiquent de manière occasionnelle.

Depuis 2018, le titre de « Praticien en massages de bien-être », a été inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelle) ce qui constitue la première reconnaissance officielle des massages en tant que profession à part entière. Cette certification garantit les compétences et les connaissances nécessaires à l’exercice de cette activité et donne un référentiel dans la pratique professionnelle des massages bien-être.

 

L’obtention du titre RNCP de Praticien en massage de bien-être exige une implication de 6 mois, au cours desquels sont abordés divers aspects fondamentaux. Cela comprend l’apprentissage et la mise en pratique de 8 protocoles de massages traditionnels ainsi que l’acquisition de compétences telles que l’accueil des personnes, l’identification de leurs besoins spécifiques ou la sélection des massages appropriés. Une partie théorique est également abordée, couvrant des sujets tels que la sécurité des massages, l’anatomie-physiologie ainsi que des bases en aromathérapie pour permettre d’accompagner la personne de manière complète et sécurisée, y compris par le choix des huiles de massage.

La mise en place de programmes personnalisés de massages auprès de plusieurs individus permet de constater concrètement les effets physiques, physiologiques et psychologiques de l’association de différents massages pour répondre à un besoin ciblé (stress, fatigue, relaxation, lâcher prise, jambes lourdes, douleurs articulaires, etc.). Enfin, l’obtention de la certification se fait par le biais d’examens théoriques et pratiques, ainsi que par la présentation orale et écrite d’un rapport d’expérience détaillant ces pratiques.

Cette certification est le fruit d’un parcours complet et rigoureux, qui garantit la qualité et l’expertise du Praticien en massage de bien-être dans sa pratique.

 

Grâce à l’emploi de différentes techniques de massages, le Praticien en massage de bien-être contribue à la réduction du stress, à la prévention des maux et à l’amélioration de l’état de ses bénéficiaires. Il peut agir positivement sur le corps, soulager les maux de dos, aider à relâcher les tensions, etc. Il permet un meilleur fonctionnement de l’organisme, que ce soit en apaisant les douleurs, en améliorant la capacité respiratoire, la digestion, la circulation sanguine, la qualité de la peau ou encore le sommeil. Les massages favorisent la conscience du corps et procure aux bénéficiaires apaisement, calme, valorisation personnelle (estime de soi) et résistance au stress.

  

 

2. Qu’est-ce que la massothérapie et ses différentes approches : Explorez la définition de la massothérapie et les distinctions entre le massage bien-être et le massage thérapeutique

 

2.1 La massothérapie : Définition et principes fondamentaux

Étymologiquement, la massothérapie signifie « le massage qui soigne ». Au Québec, la massothérapie est une profession davantage reconnue, englobant un ensemble de pratiques manuelles à visée thérapeutique. Elle regroupe les massages bien-être ainsi que des pratiques similaires à la kinésithérapie ou à l’ostéopathie en France.

 

En France, la massothérapie n’est pas officiellement reconnue et peu d’écoles proposent des formations, ce qui peut engendrer une certaine confusion, notamment avec les massages thérapeutiques pratiqués par les kinésithérapeutes.

 

2.2 Massage bien-être : Relaxation et détente pour le bien-être global

Dans le terme « massothérapie », il y a la notion de thérapie, impliquant un traitement par le biais des massages. Mais où se situe la frontière entre le bien-être et la thérapie dans les massages ? Le massage est une pratique ancestrale utilisée en Médecine Traditionnelle Chinoise et en Ayurvéda (médecine indienne vieille de plus de 5000 ans) pour favoriser l’équilibre et la santé globale. Et tous les massages agissent de manière plus ou moins prononcée sur le plan physique, physiologique et psychologique.

 

2.3 Massage thérapeutique : Approche ciblée pour soulager les douleurs et traiter les troubles spécifiques

Le massage thérapeutique des kinésithérapeutes implique-t-il la notion de guérison, tandis que le massage bien-être des massothérapeutes vise à soulager ? La frontière entre les deux peut sembler floue, et à mon sens, l’enjeu réside davantage dans l’encadrement des professions et la distinction du monde médical, qui implique notamment le remboursement par la sécurité sociale.

 

Kinésithérapie et massothérapie me semblent plutôt très complémentaires. Le kinésithérapeute se focalise sur une zone concernée avec une notion de rééducation physique en utilisant un ensemble de techniques dont les massages. Le massothérapeute lui regarde davantage dans la globalité y compris l’aspect émotionnel et utilise uniquement les massages.

 

3. Obtenez un aperçu concret de ce à quoi vous pouvez vous attendre lorsque vous consultez un massothérapeute qualifié

 

Ici, je souhaite vous donner un aperçu clair de ce qu’implique le métier de massothérapeute pour moi, étant donné qu’il n’existe pas de définition officielle en France.

Le massothérapeute est préparé pour intervenir dans un environnement thérapeutique en collaboration avec les professionnels de santé, afin de répondre aux besoins spécifiques de certaines populations telles que les personnes âgées, les personnes en dépression, les sportifs professionnels et bien d’autres. Les massages sont donc complémentaires aux soins médicaux, infirmiers et kinésithérapeutiques, et ils nécessitent une prise en compte attentive des contre-indications en fonction de l’âge et de l’état de santé de chaque individu.

Le massothérapeute est un observateur attentif des réactions du corps, à l’affût des moindres signes de douleurs ou signes de plaisir afin de déterminer les besoins de la personne, qu’ils soient verbalisés ou non. Il créé un climat de confiance et de sécurité, indispensables à une bonne séance, grâce à sa présentation, son sourire, son empathie, etc.

L’adaptation est la clé pour un massothérapeute qui dispose d’une panoplie de techniques pour varier entre la puissance et la douceur des massages en fonction des besoins spécifiques et des envies.

Ainsi, le massothérapeute devient un acteur de prévention, de préparation, de conseil et d’intervention pour le bien-être global.

 

4. Comment j’intègre la massothérapie dans ma pratique de Praticien en massages de bien-être à Montpellier

En tant que Praticienne en massage de bien-être certifiée RNCP et en cours d’obtention de la certification de Massothérapeute, je propose une approche complémentaire en intégrant la massothérapie dans ma pratique à Montpellier.

Ma formation m’a permis d’acquérir des techniques de massages spécifiques telles que le massage Impérial et le Phénix Impérial. Ils s’appuient sur la médecine traditionnelle chinoise pour agir en profondeur sur le corps et l’énergie et qui répondent à des problématiques spécifiques telles que :

🌸 les maladies auto-immunes et chroniques,

🌸 les problèmes de fertilité

🌸 la dépression

🌸 le burn-out,

🌸 le deuil,

🌸 la dépendance affective

De plus, j’ai également été formée pour accompagner les sportifs en compétition, les femmes enceintes et les séniors, quel que soit l’état de santé de ces derniers, en adaptant les massages à leurs besoins spécifiques.

Il est essentiel de souligner que dans le cas des sportifs, il ne s’agit pas simplement d’un « massage sportif », mais d’un accompagnement global visant à favoriser la performance, réduire les risques de blessures et améliorer la récupération. Cela nécessite une adaptation en fonction du sport pratiqué, des muscles sollicités, du moment où le massage intervient par rapport à la compétition, ainsi que d’autres facteurs.

De plus, pour répondre au mieux à chaque situation, j’ai également acquis des techniques de gestion des émotions et du stress.

 

L’intégration de la massothérapie à ma pratique, initialement axée sur le bien-être, ajoute une dimension complémentaire, plus profonde. Et lorsque je constate les effets concrets sur des personnes souffrant d’un profond mal-être par exemple, cela confirme l’importance d’intégrer les massages en complément des démarches médicales.

 

 

 Conclusion

De mon point de vue, les différents titres liés aux massages offrent un cadre qui garantit rigueur et qualité de service. La massothérapie dépasse pour moi la notion du bien-être par l’adaptation, l’implication et les techniques que le masseur doit déployer.

Je trouve donc important de distinguer les types de pratiques qui existent car l’utilisation d’un titre à mauvais escient et les déviances qui sont faites remettent en cause le sens donné à la profession et à sa représentation dans la société.

 

Cependant, il est essentiel de reconnaître l’importance de la pratique, de l’expérience et de la personnalisation du masseur car c’est aussi son approche, son toucher, sa sensibilité qui évoluent avec le temps. Et seuls ses clients seront en capacité de dire si ça leur plait ou non.

 

Connaissiez-vous tous ces titres liés aux massages ? J’ai hâte de connaître votre opinion à ce sujet et de répondre à vos questions éventuelles.

Et n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus ou pour prendre rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *